La Bioélectronique Vincent

 

La Bioélectronique Vincent

Définition

La Bioélectronique Vincent (BEV) est une technique scientifique qui permet d’évaluer un milieu biologique. Elle a été créée par :

Louis-Claude Vincent (1906-1988), ingénieur hydrologue

et Jeanne Rousseau (1915-2012), pharmacienne.

Contexte

La santé peut se définir comme étant le résultat d’un système d’échanges performant. Notamment, les processus de vie s’accompagnent d’échanges de protons et d’électrons. Ces échanges sont rendus possibles uniquement dans l’eau et par l’eau.

La Bioélectronique Vincent propose de caractériser un milieu par 3 paramètres :

  • L’acidité, mesurée par le pH, sur une échelle de 0 (très acide) à 14 (très basique ou très alcalin), avec une neutralité à 7.
    Le pH est une mesure de la concentration en protons. Plus il y a de protons, plus le milieu est acide.

  • Le rH2, une mesure qui découle du potentiel d’oxydoréduction, sur une échelle de 0 (très réducteur) à 42 (très oxydé), avec une neutralité à 28.
    Le rH2 est une mesure de la concentration en électrons. Plus il y a d’électrons, plus le milieu est réducteur.

  • La résistivité, rho mesurée en Ohm, qui mesure la concentration en minéraux dissous.
    Plus cette valeur est faible, plus le milieu est chargé en minéraux.

La BEV considère que la vie s’entretient dans un milieu riche en protons, en électrons et contenant peu de minéraux ; donc dans un milieu acide, réducteur et faiblement minéralisé.

Les quatre milieux

En reportant les données du pH et du rH2 sur un graphique, on obtient les quatre milieux suivants :

Zone 2

Milieu acide-oxydé

Favorable aux mycoses et champignons

Zone 3

Milieu alcalin-oxydé

Favorable aux virus

Zone 1

Milieu acide-réducteur

Favorable aux algues vertes et vitamines

Zone 4

Milieu alcalin-réducteur

Favorable aux algues brunes, aux microbes pathogènes

Le terrain biologique

Concernant le terrain biologique humain, la BEV propose d’analyser 3 liquides du corps : le sang, la salive et l’urine. L’analyse complète donne donc 9 valeurs.

Voici par exemple les valeurs bioélectroniques de la santé parfaite :

pH

rH2

rho

Sang

7,2

21

210

Salive

6,5

22

140

Urine

6,8

24

30

Et les valeurs bioélectroniques du cancer :

pH

rH2

rho

Sang

7,8

29

<120

Salive

7,1

30

230

Urine

5

12

100

L’eau

La BEV considère que la qualité de notre eau de boisson est fondamentale. Une bonne eau de boisson doit être légèrement acide, légèrement réductrice et surtout, faiblement minéralisée.

Cela donne :

pH

rH2

rho

Eau de boisson

6 à 7

25 à 28

>6000

Malheureusement, il existe peu d’eaux en France qui répondent à ces critères.

Autres applications

La bioélectronique permet d’évaluer la qualité biologique des aliments, des boissons, des cosmétiques. Elle est également utile en agriculture.

Notons que cette technique est encore peu connue et peu répandue en France.

Livre

La Bioélectronique Vincent, de Roger Castell, Éditions Dangles

Revue

Sources Vitales, la revue de l’association de Bioélectronique Vincent

Sites internet

www.bevincent.com

www.votre-sante-naturelle.fr

Pascal Léval

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *